[1]
J. Jiménez Murillo, Le jeu conflictuel du dédoublement dans “ J’ai tué Alfred Heavenrock ” de Jean Ray : un paradoxe identitaire entre le héros et son Doppelgänger, rl, n.º 65, pp. 61-92, may 2019.